Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Articles avec #post-it tag

Playground (Lars Kepler)

23 Octobre 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures curieuses, #Post-It

... ou comment je deviens décidément une petite chose délicate quand il est question de maternité et d'enfants.

 

Peut-être vous souvenez-vous de mon abandon un peu attristée de Futu.re, de Glukhovski ? Plus d'un an après, je ne me sens pas les nerfs d'y revenir, mais je reste convaincue qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre. Cette fois, les raisons de mon abandon sont un peu différentes.

Jasmine vit une expérience de mort imminente au Kosovo, où elle est soldat. Pendant ce qui lui semble durer plusieurs heures, elle plonge dans un univers qui rappelle un port chinois, où une plaquette lui est remise et doit lui permettre de revenir à la vie. Ce qu'elle fait, après avoir découvert qu'une mafia est prête à tout pour obtenir ces précieux sésames, et n'a pas peur de tout faire pour voler celles d'enfants.

Jasmine revient à la vie, récupère, se construit une vie de famille avec un fils qu'elle élève seule. Un jour, le drame survient : un accident de voiture, le cœur de son fils doit être arrêté pour une intervention dont dépend sa survie. grâce à sa sœur anesthésiste, Jasmine plonge aux portes de la mort avec lui pour limiter l'enfer qu'il vivra au port...

Objectivement, ça se lit, ça se lit même très bien. Un page turner efficace, la dose de violence juste pour faire fonctionner le tout, assez de suspens et de rebondissement... au moins dans la première moitié, là où j'ai déclaré forfait. Parce que je pressens la fin positive, mais elle peut ne pas l'être aussi, et finir un bouquin avant d'aller me coucher pour assister à la mort d'un enfant, mort qui aura été l'enjeu de plus de 300 pages... non, en fait. Et contrairement, à Futu.re, c'est un roman que je quitte sans frustration.

Lire la suite

La mythologie viking (Neil Gaiman)

22 Octobre 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures curieuses, #Post-It

Neil Gaiman, la mythologie viking, a priori, tout pour me séduire !

 

Sauf que... sauf que. De la mythologie viking, j'en ai soupé et re-soupé, en fait. Une passion adolescente, qui a fini par s'estomper au fil des années, et même si j'ai retrouvé avec plaisirs des larrons comme Loki ou Thor sous une plume quand même des plus sympathiques et fluides, et bien... et bien, rien. Un truc que je conseillerai sans hésiter, de la culture solide, accessible, mais je crois que ce qui s'apparente aux contes à la mythologie me laisse de plus en plus froide au fil des années. Tandis que les tragédies classiques qui mettent le tout en scène me séduisent de plus en plus, allez comprendre.

Lire la suite

L'expédition H. G. Wells (Polly Shulman)

21 Octobre 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures jeunesse, #Lectures d'après Minuit, #Post-It

Retrouvailles avec la littérature jeunesse, suite.

Léo découvre le Dépot des Objets Empruntables de la ville de New York sur les conseils de son professeur de science, alors qu'il prépare un exposé sur les robots. Oh, et puis, un événement peu anodin : un beau jour, il s'est vu apparaitre en miniature sur son bureau, chevauchant la légendaire machine à voyager dans le temps de Wells...

Il fait là-bas la connaissance de la charmante Jaya, pour qui l'évidence s'impose : il est amoureux. Et décidé à devenir lui aussi magasinier, d'autant plus qu'il soupçonne que les objets empruntables ont bien des choses à lui révéler...

C'est distrayant, amusant, l'univers est bien léger et repose, au fil d'une histoire choupignonne et mignonnette. Dispensable, mais agréable.

Lire la suite

Lus en juillet (et peut-être en juin...)

27 Juillet 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Un journal semi-littéraire, #Post-It, #Post It

Parce que la vie va trop vite ailleurs, allons à l'essentiel ici :

Le temps de Palanquine, de Thierry Di Rollo. Waouh. Claque somptueuse sur laquelle je développerai ailleurs.

 

La passe-miroir, Christelle Dabos, tome 3 : bon moment encore, mais... une impression de commencer à tourner en rond qui me chagrine. Et la frustration d'un tome suivant à attendre.

L'art du hygge : lire du niais, ça détend. Tout un bouquin pour vous expliquer que l'art de vivre à la danoise, c'est chocolat chaud et plaid douillet, ça me va bien, surtout par ce temps.

L'éducation sentimentale, de Gustave Flaubert (ou comment je caresse à nouveau la tradition de lire toutes les oeuvres au programme de l'agrégation). Une immersion totale, redécouverte toutes ces années après la première lecture. Je pense que les grands textes accompagnent une vie et se redécouvrent toujours, encore, et encore, à chaque lecture, et là, joie des retrouvailles et émerveillement de l'épaisseur des lectures à venir encore... seul bémol : le nombre de soirées mobilisées, pendant que la pile, elle, épaississait.

Le linguiste était presque parfait, de David Carkeet. Dur de succéder à Flaubert, et j'ai trouvé le début fade avant de me réjouir d'une lecture légère.

La glace et le sel, José Luis Zarate. Je pourrais vous dire qu'il y a de la poésie dans l'écriture, que la sensualité suggérée du vampire y est exacerbée, mais je m'y suis trop ennuyée à lire les états d'âme sexuels du capitaine du Déméter. Qualité : en une paire d'heures, c'est plié.

 

 

 

Lire la suite

Ranger : l'étincelle du bonheur (Marie Kondo)

26 Juin 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Post-It, #Lectures curieuses, #Lectures d'après Minuit

On a J'ai dit "tous les livres lus cette année"... j'assume. Mal, d'accord, mais un peu quand même : j'ai vaguement lu ça.

C'est angoissant. J'ai l'impression de l'entendre ricaner à tout bout de champ. Et je vis toujours aussi bien d'être bordélique.

Promis, le prochain billet sera plus intéressant : j'ai fini Frankenstein à Bagdad malgré la chaleur, et il y a de bonnes choses à dire à son sujet.

Lire la suite

Putain de chat (Lapuss')

4 Juin 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses, #Lectures d'après Minuit, #Post-It

Pour ne pas l'oublier quand je ferai le total des livres lus cette année :

A ce moment-là, il sera sans doute l livre le plus vite de 2017 : moins de 10 minutes en voyant large ! Mais j'ai bien ri, ce n'est pas à tous les coups face à la BD qui se veut humoristique.

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/putaindechatlapuss/

Lire la suite

Bilan de janvier

31 Janvier 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Un journal semi-littéraire, #Post-It

J'avais dit que je m'y tenais, je l'avais dit !

Puisque je l'avais dit (que je m'y tenais), me voilà faire une liste express plutôt que de beaux articles bien réfléchis. Mais déjà, c'est un mieux, non ? Et rien ne m'empêche de revenir développer le bout de gras plus tard ?

S'ajoute à ce que précède, pour le mois de janvier :

- Eloge de la transmission, Cécile Ladjali Kurt George Steiner (les initiés comprendront le lapsus... ), du bien à mon moral de professeur attaqué.

- L'Homme qui mit fin à l'histoire, de Ken Liu. Bref et beau.

- Moxyland de Lauren Beukes (relecture meilleure que la première fois, pour une chornique ailleurs)

- Autobiographie d'une fille Gaga, de Diglee. Il y a des lustres, j'aimais bien les BD à grelucherie. Soit, elle est moins bonne que d'autres, soit... je vieillis et ça m'est passé.

- La Terre bleue de nos souvenirs, d'Alastair Reynolds. Long, prenant, waouh, et le 2e tome va m'occuper encore des paires d'heures quand il reste tant d'autres choses...

- Le Cid, de Corneille. Si, si, ça compte, l'objectif de l'année étant d'atteindre les 100 bouquins, je compte TOUT. Même le clairement dédié aux élèves.

Oh, et un truc à fuir sur l'enseignement par compétences. Je ne veux même pas me souvenir du titre, ni du nom des auteurs.

 

Si je compte bien, et que j'ajoute le premier tome de l'intégrale de Calvin & Hobbes où je suis retombée, j'arrive à 11 livres pour ce mois. Pas si mal.

Lire la suite

Pixel noir (Jeanne-A Debats)

22 Décembre 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures jeunesse, #Post-It

On ne peut pas dire que Pixel puisse vraiment compter sur ses parents, surtout sa mère, qu'il ne voit qu'occasionnellement, et qui est bine trop occupée à créer des logiciels en tout genre qui vivent libres de droits et ont fait d'elle une légende... le jour où il fait une chute qui aurait pu être fatale (une sombre histoire d'escalade sur le toit de son pensionnat), il est plongé dans le coma et son esprit est mis au repos dans un univers virtuel qui devrait tout avoir d'une réalité parfaite, aux heures de cours près. Or, le programme a des ratés, et l'univers dans lequel il arrive est bien différent. Les adolescents y sont livrés à eux-mêmes, dans un monde chaotique, où la loi du plus fort s'est instaurée et n'est pas sans rappeler William Golding...

Pixel comprend vite que c'est en faisant profil bas qu'il a une chance de sortir, et qu'une piste intéressante se dessine du côté de Solfé, insaisissable jeune fille rebelle qui semble avoir compris les bugs de ce paradis raté.

C'est rapide, haletant, on croise des problématiques chères à l'auteure comme la question de la différence et du féminisme, et hop, conseillé à ma collègue doc et mes élèves par la même occasion.

 

Lire la suite

Touch (Claire North)

20 Décembre 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Post-It

Le narrateur est un fantôme d'un genre nouveau : il habite les corps dont il prend possession. Un simple contact physique lui permet de passer de l'un à l'autre et d'occuper son enveloppe aussi longtemps qu'il le souhaite... Son départ laisse l'habité sans souvenir, sans rien de plus qu'une impression de temps perdu et le malaise que cela engendre.

Or, Kleber, surnom donné à cette entité par ceux qui le traquent, n'est pas le seul représentant de son espèce. Une organisation aux moyens colossaux les pourchassent, ses semblables et lui, comme le veut cycliquement l'histoire...

Un bon page turner, idéal pour les vacances ou périodes de besoins de détente.

 

 

Lire la suite

L'épée de l'ancillaire (Ann Leckie)

16 Juillet 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Post-It

AVERTISSEMENT : Post it à spoilers, à fuir si vous souhaitez découvrir le premier tome de la série !

J'étais plutôt impatiente de continuer Les chroniques du Radch, dont voici ici le second tome fraîchement traduit en français, et j'avoue avoir retrouvé le personnage de Brecq et l'ambiance si particulière du Radch avec grand bonheur.

Et puis, j'ai déchanté. Ce style où les personnage n'ont aucun genre défini est toujours séduisant, l'atmosphère souvent contemplative, aux airs de cérémonies du thé japonaise... reposante, mais j'ai eu un sentiment de manque tout au long de ma lecture.

L'épée de l'ancillaire (Ann Leckie)

La grande force du premier opus résidait dans le personnage et l'histoire de Brecq, dont la complexité de la nature se dévoilait petit à petit, ainsi que son histoire étroitement liée à celle du Radch. Anader Mianaï, l'ennemie et alliée complexe et multiplie est toujours là elle aussi, mais le tout est mis en retrait pour ce qui ressemble à une histoire annexe à une plus vaste, inachevée. Un sentiment de ventre mou au milieu de la série, où Brecq et son équipage deviendraient, justement, des personnages de série. L'ensemble reste bon, mais... un peu plus d'assaisonnement m'aurait bien convenu.

Lire la suite
1 2 > >>