Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Le vieil homme et la guerre ; Les brigades fantômes (J. Scalzi)

20 Avril 2019 , Rédigé par Angua Publié dans #ChallengeABCImaginaire2019, #Lectures SFF, #Lectures classiques

Et vlan, un double article pour tenter de rattraper mon retard sur ce blog !

Mille ans après tout le monde, j'ai enfin ouvert Scalzi, que j'aurais pu lire avec la honte de ne pas l'avoir fait plus tôt, mais j'ai préféré me délecter du plaisir de la découverte. Car s'il en reste pour en douter, c'est bon, c'est très bon, et voire même meilleur encore.

John Perry atteint les 75 ans. Sa vie est derrière lui, mais l'Union Coloniale, organisation chargée des colonies extraterrestres, recrute justement à partir de cet âge, et promet jeunesse et vie nouvelle à ceux qui s'engagent pour dix années de combat à son service. Les conditions de la cure de jouvence sont floues, et personne n'a de nouvelles de ceux qui sont déjà partis, mais Perry n'a plus rien à perdre. La femme qu'il aime est morte, son fils a sa vie... et le voilà parti.

Après ce début finalement bien plan-plan, tout devient flamboyant lors du transfert de John : son corps est une merveille d'ingénierie, mêlant gènes de nombreuses espèces (d'où une couleur verte), équipé d'un sang aux propriétés fabuleuses, et surtout, d'un Amicerveau, merveille de la biologie et de l'informatique. Il ignore encore si sa vie sera belle, mais son corps est plein de promesses.

Il déchante vite pourtant : la guerre contre les extraterrestres fait rage. L'Union Coloniale est là pour protéger les colons, gagner et conserver de nouvelles planètes, et les ET sont nombreux, acharnés, et parfois tout bonnement incompréhensibles pour l'homme. Allergiques à la SF militariste, je pourrais vous conseiller de passer votre chemin, mais... ça fonctionne. Le fond est riche, et pas seulement parce que John finit par croiser un agent spécial qui pourrait bien avoir quelque chose à voir feue Kate, son épouse bien aimée, mais bien parce que le background est d'une richesse incroyable, et soulève quantité de questions. Transhumanisme, biotechnologie... création de vie, d'intelligence, et pourtant, le conflit avec d'autres espèces dans tout ce qu'il a de plus primitif. L'humanité a prodigieusement évolué, mais la diplomatie semble toujours bien faiblarde, malgré les horizons ouverts par la science. Et au fond... c'est bien triste.

 

La suite, Les Brigades fantômes (mais qu'est-il passé par l'esprit de l'illustrateur de cette première édition ?), se centre davantage sur le personnage de Jane (qui tient de Kate, si, si), et surtout de Jared. Jared est une création, comme tous les soldats de son unité spéciale, à la différence près qu'il est créé pour tenter de faire remonter un traitre à la surface de son cerveau neuf. Sa situation donne le vertige : qui est-il vraiment ? Comment la personnalité se construit ? Les questionnements vont plus loin que dans le premier opus. Et l'histoire est rythmée, et le roman se dévore.

Je ne sais pas si j'irais jusqu'à parler d'une révélation, mais voilà en tout cas un monde immersif, prenant, qui fait qu'on en redemande. Bref, tout comme j'aime, et à ajouter au Challenge ABCImaginaire 2019.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article