Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Utopiales 2018 version jeunesse

12 Novembre 2018 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #SFF, #Un journal semi-littéraire, #Vie de prof

Une brève pour me souvenir que je l'ai lue, et ne pas l'oublier dans le décompte de fin d'année (je vous ai parlé de l'objectif des 100 livres ?).

 

Aussi un achat lors des Utopiales, avec l'objectif même pas secret de peut-être le faire acheter en série à mon collège. Une honte personnelle : les collègues me tannent pour que je leur conseille une anthologie de SF, et je suis si timide sur le sujet quand ces deux univers se télescopent qu'à l'heure où je vous écris je n'ai toujours pas tranché, toujours gênée par un texte ou déçue par un autre. Ce n'est pas la bonne méthode pour choisir, de faire la difficile...

En attendant, j'ai quand même lu ce recueil en une soirée.

On y rencontre cinq textes, trois de grandes dames du genre, et deux de débutantes, une lycéenne et une collégienne, qui ne déparent pas ici, et une introduction de Jeanne-A Debats qui méritent le détour parce qu'elle sait y présenter le genre de manière simple, quoique pédagogique (ce qui n'est pas sale, j'envisage même d'y piocher pour mon introduction au genre à mes élèves).

Sylvie Lainé ouvre le bal avec une nouvelle amusante et presque légère, Mélomania. Jake, le frère de la narratrice, a été victime d'un grave accident de voiture dans lequel il a perdu une main. Nous sommes dans un futur où il est possible de faire repousser un membre, mais le corps de Jake est trop abimé après l'accident, c'est donc sa sœur qui servira de "porteuse" et voit pousser une main sur son ventre. Une main qui n'est pourtant pas la sienne, mais pourrait le devenir... un joli texte bref, qui a eu le privilège rare de me faire frémir pour de vrai (une main sur le ventre, quand même... brrr...).

Danièle Martinigol suit avec Crève-Horizon. Un cheval, membre d'une horde qui apparait dès le début comme bien peu ordinaire, est à la veille d'une cérémonie dans laquelle il apprendra son rôle exact. En parallèle, une jeune fille semble plongée dans un coma profond et fait d'étranges rêves... fatigue due à une lecture tardive, idées en errance pendant que je tournais les pages ? Quelque chose m'a échappé, et j'ai finalement trouvé cette histoire obscure, ce qui est un comble pour une autrice dont la clarté n'est pas la moindre qualité.

Ma préférée, de très loin, est la troisième : "Sans but ni fin ni port d'attache", de Sylvie Denis. Amir, fils d'un richissime industriel aux idées farfelues de voyage dans l'espace vit au Groenland, isolé aussi bien par l'endroit que par une maladie rare qui lui interdit toute sortie au soleil. Dans les coulisses de l'installation est né Chen. Un enfant non déclaré, élevé avec la complicité de toute une communauté. Ils ont à peu près le même âge, et la solitude en commun quand le hasard les amène à se trouver... peu avant le moment où une nuée, composée de vaisseaux extraterrestres, entre en communication avec les terriens. C'est beau non seulement parce que c'est bien écrit, mais aussi parce que c'est un texte dense, qui brasse nombre de thématiques et de questions sans en avoir l'air. Du vrai grand art.

Honnêtement, suis-je capable de parler des nouvelles des deux jeunes filles qui suivent ? Oui, et non. Il y a un épisode de ma vie tout récent qui m'empêche de le faire. Imaginez que l'an dernier, j'ai accompagné une classe dans un concours de nouvelles, et qu'une de mes élèves en est sortie primée. Oh, pas grâce à moi, elle a vraiment une plume et une grande maturité d'écriture, mais je vous garantis que j'en étais (et suis toujours) fière à en éclater. Du coup, j'ai encore trop à l'esprit tout le travail mené en amont, le souvenir de l'investissement pour oser publier autre chose que ceci : le succès de ces nouvelles est mérité, et je souhaite de continuer l'écriture aux autrices, et de le continuer avec plaisir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article