Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Shutter Island (Denis Lehanne)

23 Mars 2010 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

shutter islandOuvert ce livre après avoir vu la BA du film (qui sort prochainement? Est sorti?), en pensant tomber sur un de ces thrillers faciles à lire et qui ne se lâchent plus. Et puis, la folie... c'est un thème qui me fascine!
Me voilà donc, il y a deux ou trois jours, ouvrant ce roman dont on parle tant ces dernirèes semaines. Tard le soir, évidemment, parcourue du petit frisson coupable qui indique que si les promesses sont tenues, l'heure n'est pas raisonnable pour commencer... eh bien! Que nenni de l'insomnie livresque! Aussitôt ouvert, aussitôt endormie, et ce deux soirs de suite!

Teddy et Chuck sont envoyés dans l'hôpital-pénitencier de Shutter Island, officiellement pour enquêter sur la disparition d'une patiente, Rachel Solando. Le mystère de la chambre jaune; une pièce fermée, personne n'a rien vu ni entendu. Et n'allez pas croire que l'équipe qui aa ppelé la police va coopérer, ah non alors. Hors de question de voir le moindre dossier, démerdez-vous mes braves, et surtout ne posez pas trop de questions, mais faites gaffe, la tempête du ciel va vous coincer sur l'île pendant plusieurs jours.
Coincés au milieu des malades mentaux... de quoi devenir dingues, non? Surtout pour Teddy, qui n'est pas là par hasard, mais en quête du pyromane qui aurait provoqué l'incendie où sa femme a perdu la vie quelques années plus tôt. Évidemment, c'est un flic ancien alcoolique torturé, notamment par le spectacle de la libération de Dachau.
Objectivement, les ingrédients, bien que classiques, auraient pu être bons. Mais... on ne sort pas impunément d'une période d'addiction à P.K.Dick à l'adolescence pour ne pas renifler très vite l'embrouille et le jeu dans lequel l'auteur veut nous emmener. Trop, c'est trop, et j'ai finalement eu l'impression de croiser tous les poncifs du genre "huis clos chez les dingues" sans pourtant le  connaître, le genre...
Je suis allée au bout pourtant, histoire de voir si mes hypothèses se vérifiaient. Et oui. Même le retournement final, à la simple estimation du nombre de pages restant...
Bref, j'en sors déçue et agacée. Je ne suis pas fan de polars ni de thrillers, et décidément, je n'ai pas fait le bon choix avec celui-ci! Qui a au moins la qualité de se lire rapidement, si je vois le côté positif des choses, il n'aura pas trop empiété sur mon temps de lecture...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Messaline 25/07/2010 01:40



A la lecture de ton article, et des commentaires qui suivent, je le lirai quand même parce que je l'ai acheté :)


Moi non plus, je ne suis pas très polars ... Disons que je n'en lis pas assez pour dire qu'ils sont bons ou mauvais.


J'ai bien aimé le film, et je verrai pour une fois si le livre m'a autant accrochée.



Angua 26/07/2010 23:35



J'espère que tu aimeras alors! Ce roman a au moins le mérite de se lire rapidement, ce qui évite que ça traine en longueur et ne pousse à l'abandon.



Nicolas 29/04/2010 23:15



Je ne sais pas. J'ai l'impression qu'il a un phénomène de mode autour de ce roman. D'un autre côté, pas mal de fans de polars l'adorent, donc...



Angua 05/05/2010 23:44



Possible en effet que la mode y soit pour beaucoup...



Nicolas 26/04/2010 19:36



Je n'ai pas non plus aimé, pourtant j'adore le polar! c'est ennuyeux, sans rythme, les personnages sans consistance et les dialogues décevants. Bof!



Angua 29/04/2010 17:25



J'ai l'impression -peut-être fausse, car comme je le disais, je connais mal le polar- que celui-ci est finalement bien quand on en a peu lus...



pom' 09/04/2010 06:51



ce n'est pas son meilleur roman



Karine :) 28/03/2010 12:34


J'ai beaucoup aimé le livre... mais j'avais deviné dès l'intro où l'auteur nous emmenait.  Bon, je suis terrible, pour ça!!!  Quant au film, j'attends en DVD! ;)


Angua 28/03/2010 14:42


Par le coup, je me sens moins seule à trouver que c'est dommage de ne pas avoir fait preuve de plus de subtilité!