Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Lus en août

1 Septembre 2012 , Rédigé par Angua Publié dans #Un journal semi-littéraire

Je n'ai pas lu que de la SF, ni que des bonnes choses en ce mois d'août... avec les finalistes du Rosny, me sont aussi passés entre les mains :

 

- Time riders, tomes 1&2 , Alex Scarrow times-1.jpg

Bien gentil et facile. On ne s'arrête devant aucune grosse ficelle (recrutement de voyageurs temporels ? pourquoi ? comment ? laissons planer le mystère), du roman d'aventures pour "jeunes" lecteurs... jeunes dans le sens où ils auraient peu lu, et de préférence aucune histoires de voyages temporels. Je l'avoue : c'était une pure lecture de nostalgie, pour me remonter le moral, car je pense qu'enfant j'aurais adoré. Et le 2e volume promettait des dinosaures, ma passion quand j'avais 8 ans. Notez la couverture d'une originalité confondante.

 

 

- Artemis Fowl, tome 7 - Le complexe d'Atlantis : lu pour les mêmes raisons que les précédents. A ceci près que c'est bien, même si la série commence à s'essouffler.

 

- Seuls (tomes 1 à 3) Vehlmann et Gazzotti : En voilà une bonne découverte ! Un beau matin, les enfants d'une ville se réveillent seuls, tous les adultes ont disparu et les voilà livrés à eux-mêmes. Où sont-ils tous passés ? En attendant, la vie se réorganise entre les enfants qui réussissent à se trouver. Du survival, des airs à la Golding, de l'action, du fond... voilà une BD jeunesse qui ne prend pas les enfants pour des demeurés.

 

- Le gang des mégères apprivoisées..., Tom Sharpe . Léger et distrayant, idéal pour des veilles de convention où le cerveau mouline sans plus s'arrêter au sujet de tout ce qui peut concerner la SFF, même de très loin, mais... putain, mais qu'est-ce que c'est que ce titre ? Une tentative de faire passer pour de la chick-lit ce qui n'a aucun rapport ? Ce roman est en réalité une histoire toute légère pétrie d'humour britannique, qui se lit en moins de deux heures.

 

vue-animale.jpg- Le point de vue animal : une autre version de l'histoire, Eric Baratay.

J'ai picoré dans cet essai en en lisant de larges extraits, au tout début du mois, ce qui commence à rendre la lecture un peu datée dans mon esprit... et d'autant plus nébuleuse que son souvenir se mélange avec celui de myriades d'articles parcourus auparavant et depuis sur le sujet. Je suis devenue végétarienne il y a plus de deux ans pour des raisons écologiques, autant dire que j'en ai lu, des articles sur le pourquoi-continue-t-on-à-manger-les-animaux-nos-amis, et pourquoi-qu'il-est-grand-temps-d'arrêter. cette lecture arrivait plutôt dans le prolongement d'une réflexion personnelle qu'autre chose... Point d'attendrissement ici, juste des faits historiques, concrets, scientifiques. A l'époque où j'ai changé d'alimentation, ma décision avait mûri un moment, elle était posée, réfléchie. Depuis, le chapitre consacré à l'élevage bovin est le premier texte que je lis en me disant que si j'avais été encore mangeuse de viande, il aurait pû être un sacré déclencheur à lui tout seul. Ce livre est d'autant plus excellent, à mon sens, qu'il n'est pas de parti pris (et allez en trouver, des trucs neutres sur le sujet...)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Acr0 15/10/2012 19:23


Ouh, Time riders ne risque pas de me rencontrer, surtout quand je lis " On ne s'arrête devant aucune grosse ficelle" :S
Je ne connaissais pas "Seuls", tiens !

Angua 15/10/2012 21:02



Vraiment, Time Riders, je trouve ça très dispensable ! Je n'en pas parlé ni entendu parler en classe, mais je pense néanmoins que ça peut avoir un succès fou chez mes élèves !


 


Seuls, par contre, c'est sympa. Je trouve que ça part en peu n'importe comment en avançant dans la série, mais comme elle n'est pas finie... il y aura peut-être une explication qui
remettra tout en place.