Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Les lectures d'après minuit.

15 Février 2010 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures d'après Minuit

Je fais souvent un constat sans grande originalité, à savoir que j'aimerais lire plus, surtout ces tas de bouquins de toutes sortes qui s'entassent n'importe comment faute d'une bibliothèque correcte où les ranger. Et que la proche présence de la Municipale, de bibliothèque, à quelques mètres de ma porte, n'aide pas à faire descendre ces piles qui augmentent de manière aussi mystérieuse qu'inexplicable.
Un autre constat: j'aime lire des livres "sérieux". Oui, je le mets entre guillemets, car j'entends par là "livres qui demandent la connexion de quelques neurones au moins, soit pour y réfléchir sérieusement, soit pour ne pas passer à côté". Et j'aime aussi lire des livres qui ne font appel à aucune compétence neuronale particulière, vous savez, ces intrigues inlâchables, vite lues (voire, vite oubliées), sans grande originalité, mais qui font néanmoins beaucoup de plaisir.
A une époque, je les réservais aux transports communs, dans lesquels je passe peu de temps cette année. Du coup, ça ne marche plus, je devais donc revoir mon organisation faillible.
Et j'ai trouvé! Je déclare donc l'ouverture d'une nouvelle catégorie dans ce blog, à savoir Les Lectures d'après Minuit. Des lectures sans prise de tête, qui pourraient être honteuses, mais qui auront l'excuse d'être trop tardives pour exiger décemment quelque réflexion que ce soit! Et attention: je vais jouer le jeu: hors de question de les ouvrir AVANT l'heure fatidique. (sauf cas extrême, mais bon, là, je verrai avec ma conscience).

croix-de-feu.jpgJ'inaugure dès aujourd'hui cette nouvelle classification, avec ma première vraie Lecture d'après Minuit: La croix de feu, de Diana Gabaldon. Je sais, j'avais dit que je ne rechuterais pas de si tôt. Mais que voulez-vous... c'est les vacances, j'avais une pile énorme de lectures SF urgentes  qui méritaient d'être lues sérieusement, et même si je ne m'emmêle jamais les pinceaux en attaquant plusieurs bouquins de front, je sais que passé un certain nombre d'heures, mon attention décroît. Bref, je n'avais pas le choix, il me fallait un truc pour m'endormir!
Sauf que... ceux (enfin, a priori plutôt "celles") qui connaissent la série Le Chardon et le Tartan savent que ce n'est pas si simple... il s'agit d'une vraie Lecture d'après Minuit, au style simple, reposant.

Claire, Jamie, Brianna, Roger et les autres sont réunis au gathering du nouveau monde, où le jeune couple doit enfin se marier. Bien évidemment, ce n'est pas si simple. Il se passe finalement peu de chose dans la première moitié de ce livre, mais j'avoue que je prends de plus en plus de plaisir à imaginer la vie de l'époque, sur laquelle Diana Gabaldon n'hésite pas à donner foule de détails, habilement intégrés au récit. Malgré le peu d'actions, auquel elle ne nous a décidément pas habitués, l'ensemble se lit toujours aussi facilement et avec la même impatience.
Regret (et agacerie!): à celles qui comme moi se retrouvent avec cette édition entre les mains: méfiance! L'édition en poche scinde ici un grand volume, du coup... on s'arrête ici net quand l'action doit enfin commencer. Et ça, c'est vraiment fourbe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pom' 19/02/2010 07:56


la série de D. Gabaldon est de bon moment de détente


Violette 16/02/2010 15:51


:-)  ... je suis malheureusement humaine et j'ai besoin de dormir ;-)


Angua 16/02/2010 15:53


Rasure-toi, moi aussi!
D'où le concept des lectures d'après minuit: idéales pour un état de fatigue avancée et d'attention décroissante!


Violette 16/02/2010 14:36


bouhhh, j'avoue que je dors quand même souvent après minuit... ! mais l'idée est excellente!


Angua 16/02/2010 15:18


Elle n'est pas vraiment de moi, mais d'un prof halluciné que j'avais à la fac... lors d'une grande démonstration où il nous avait expliqué comment lire 5 livres par jour!