Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Les canons de la liberté (Diana Gabaldon)

15 Juillet 2010 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures d'après Minuit

canons-de-la-liberte.jpegPour cette lecture du dernier tome d'une série à connaître absolument, je ne me vois pas faire un article habituel. Déjà, parce que comme pour tome d'une longue saga, je suis toujours partagée en tant que lectrice de blog: si je lis, je me spoile, mais si je ne lis pas, je passe peut-être à côté d'un truc énooorme...


Avec une pensée pour ceux qui se posent chaque fois la même question existentielle, je ferai bref.

La série du "Cercle de pierre" commence avec Le Chardon et le tartan. La seconde guerre mondiale vient de s'achever, Claire espère profiter enfin de leur lune de miel tant repoussée avec son mari Frank. Ils découvrent l'Ecosse, terre des ancêtres de ce dernier, tandis qu'il se plonge dans sa généalogie, Claire s'intéresse aux superstitions locales et assiste à une étrange réunion auprès d'un "cercle de pierres"... et se retrouve projetée dans le passé. Deux siècles plus tôt environ, en pleine période Highlanders, au milieu d'hommes en kilt souvent rustres, mais ô combien... sexy. Et oui, moi qui suis loin d'une d'une nature  à couiner, je m'y serais presque mise!


Pour vous allécher davantage, et rendre justice à ces romans, on ne trouve là finalement que du très classique roman d'aventures, avec amour au premier plan, mais ce qui fait le piment de cette série, à mon sens, est sans conteste le contexte historique, extrêmement fouillé, d'une part et... les personnages. Rien de révolutionnaire, mais la série met en scène de ces personnages classiques, souvent sans surprises (heureusement d'ailleurs, les rebondissements sont déjà bien assez nombreux!) auxquels on s'attache. Oui, parfaitement, ils sont de ces êtres de papier qui inspirent de la sympathie, au risque d'être parfois trop parfaits, leur humanité les rattrape et les rapproche encore...

Voilà une vraie lecture de vacances! Une pure détente, sans prise de tête, mais qui fait néanmoins palpiter mon petit coeur sensible... (d'ici j'entends ricaner ceux qui me savent fan d'Ultra-Vomit, Didier Super ou encore Rammstein... pff...)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article