Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Le Voleur de foudre - Percu Jackson, 1 (Rick Riordan)

19 Mai 2010 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures jeunesse

 

percy-jackson-1.jpegVoilà un roman lu grâce à mes élèves, qui sont revenus de vacances un peu jour frétillants d'enthousiasme parce que "Madame! Y a un film au cinéma, ça s'appelle Percy Jackson, et ça parle de ce qu'on fait en classe!". Bon, il s'avère que non, pas vraiment, mais comme il s'agit de littérature jeunesse fortement teintée de mythologie et que visiblement, c'était le film du siècle, je me suis tournée vers le livre.


Allons-y donc pour résumer.
Voilà l'histoire d'un jeune garçon dont la vie n'est pas rose. Malmené chez lui par un beau-père qui le déteste, pas franchement épanoui à l'école...d'autant plus que les évènements bizarres s'accumulent autour de lui et laissent penser qu'il n'est pas un adolescent ordinaire. Les vacances arrivent et sont l'occasion d'un séjour pareil à une bouffée d'oxygène au bord de la mer, dans un bungalow loin de tout. Une nuit, la tempête se déchaîne et la porte s'ouvre, non sur un géant barbu, mais sur... Grover, l'ami de Percy, qui se voit maintenant pourvu d'un corps mi-humain mi-chèvre. Il faut fuir, vite, un minotaure est aux trousses de Percy et sa mère!

Et voilà comment Percy arrive sur la colline des Sang-mêlés (tiens donc, mais n'ai-je pas déjà lu cette expression quelque part?), réservée aux enfants issues des amours des dieux et des hommes. Mais qui est donc le père de Percy? Pourquoi a-t-il l'insigne honneur d'être envoyé en mission, chose qu'attendent ses semblables depuis des années? Enfin, rassurez-vous. Il n'est pas seul. La copine intello un peu pénible mais sympa et futée l'accompagne, ainsi que le fameux Grover, maladroit mais bien sympa quand même.


Oui, ça se lit tout seul, oui, je comprends que mes 6e s'y retrouvent, mais surtout oui, ce roman, aussi agréable soit-il, donne la triste impression d'être une resucée d'Harry Potter. Hélas, la substantifique moelle de la nouveauté et de la découverte ne peut l'accompagner: il s'agit d'une bonne copie, mais d'une copie indéniable néanmoins.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

The Bursar 01/06/2010 00:23



Je suis aussi en train de me dire que je vais être obligée de lire ce livre, à peu près pour les mêmes raisons que toi, c'est jeunesse, ça parle de mythologie et c'est en vogue en ce moment...
mais ce que tu en dis reprends ce que j'ai déjà lu ailleurs, en particulier la similitude avec Hp(bien que je n'étais pas encore tombé sur la comparaison avec l'arrivée de Hagrid).


Et finalement, tu vas le faire lire à tes élèves un jour ?



Angua 07/06/2010 23:02



Non, depuis le film, mes élèves le lisent tout seul!


Plus sérieusement, je l'ajouterai sur mes listes de "suggestions de lecture", mais ça s'arrêtera là!