Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Le Dernier Chasseur de sorcières (James Morrow)

10 Novembre 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures classiques

Ah, James Morrow.... plus je le lis, et plus je l'aime...
J'ai trainé un peu avant de m'offrir le Dernier Chasseur de sorcières, et, honnêtement, c'est franchement une honte. C'est de ma faute aussi, je croyais bêtement que c'était un roman historique. Certes, tout roman historique peut avoir des allures d'uchronie, mais je ne me sentais pas d'humeur.
Puis j'ai commencé ce roman.
Il nous raconte la vie de Jennet Stearne, qui a moins d'une dizaine d'années en 1688, et est éduquée par sa tante Isobel, femme férue de sciences tandis que son père exerce par monts et par vaux le dur métier de chasseur de sorcières. Bien sûr, science et croyance ne font pas bon ménage, et les choses tournent mal pour Isobel, pourtant décidée à prêter main forte à son beau-frère en tentant de prouver la présence de preuves diaboliques dans les familiers des condamnées.
Isobel meurt sur le bûcher, malgré les efforts de Jennet pour faire intervenir Newton lors du procès, dans l'espoir d'une démonstration de la non-existence des démons.
Jennet promet de consacrer sa vie à prouver que la sorcellerie n'existe pas, et suit quelque temps plus tard son père et son frère, futur successeur de la charge familial en Amérique.
Il faut lire ce roman. Les rebondissements sont riches et nombreux, l'érudition réjouissante, la plume de James Morrow affûtée comme jamais... et le narrateur n'est autre que Principia Mathematica d'un certain Isaac Newton, excusez du peu. La peinture d'un pays naissant est aussi touffue que colorée, et surtout, surtout, la galerie de personnages passionnantes. Qu'ils soient pures créations ou inspirés de l'histoire, leur efficacité est la même, que ce soit pour Barnaby, conservateur d'un musée de l'étrange composé de foetus déformés en bocaux, ou encore Ben Franklin, déjà un génie passionnant. Et toujours, derrière un cynisme et un humour à toute épreuve, une véritable réflexion de fond sur la condition humaine et son rapport au monde, et à Dieu...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

-Lion- 13/04/2011 16:31



Ce livre est génial. Bon certes, l'auteur s'accorde quelques liberté historique concernant ces personnages mais là, faut avouer que c'est pour la bonne cause.


J'avoue avoir eut un peu de mal à rentrer dedans au début mais je n'ai pas regretté de persévérer, bien au contraire. Et plus important que tout, ce livre ammène à réfléchir sur bien des thèmes
(religion, philosophie, physique, psychologique...).


En résumé, lisez le !