Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

La sagesse des morts (Rodolfo Martinez)

28 Juin 2010 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

sagesse des mortsEt si, contrairement à ce que nous croyons, le docteur Watson et le célèbre Sherlock n'étaient pas des personnages de papier, mais bien des êtres de chair et de sang, dont l'obscur Conan Doyle n'aurait été que l'agent littéraire?

Si cela était, on pourrait toujours espérer découvrir ces récits jamais publiés, car contenant trop de secrets d'état ou avouant que la détective ne pouvait tout résoudre. Ou pire encore: ceux mettant à jour l'existence du Nécronomicon ou du comte Dracula, trop souvent relégués au rang de créations littéraires...

Ce roman n'en est pas tout-à-fait un. trois récits le composent, précédés d'un bref prologue expliquant comment le narrateur a pu entrer en possession de précieux manuscrits de la main de Watson (une sombre histoire d'antiquaire et de vieux coffre oublié dans un coin), et surtout suivis de commentaires qui appuient le réalisme de ce qui a précédé.

On retrouve sous la plume de Martinez ce qui a fait Sherlock Holmes. Enigmes en apparence insolubles, la Londres victorienne, un commissaire Lestrade dépassé, des raisonnements logiques entremêlés des réflexions de Watson... et, cerises sur le gâteau, un certain Lovecraft (père de), un plus loin, Van Helsing et le couple Harker... pour terminer sur une brève entrevue avec Borgès.

Je ne suis pas objective car j'aime beaucoup Sherlock Holmes, ce qui aurait pu être un handicap pour que j'apprécie ce livre... mais c'est justement ce qui a fait que je l'ai aimé. L'écriture et l'univers sont fidèles, et même si l'insertion du fantastique n'est pas sans rappeler une certaine mouvance actuelle, elle s'intègre ici parfaitement, rappelant à quel point le genre est lié avec le roman policier.

Un livre séduisant... dont on profite à mon avis beaucoup mieux quand on connait l'oeuvre de Doyle.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article