Présentation

  • : le blog journalsemilitteraire
  •   le blog journalsemilitteraire
  • : Lire est mon bonheur, la SFF ma joie! Ce blog rassemble des notes de lectures, critiques, commentaires, réflexions sur le monde et le reste
  • Contact

Recherche

24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 14:57

l-homme-et-le-loup.jpgDepuis la Peste Écarlate, je ne désespérais pas de lire à nouveau Jack London que j'avais un peu trop tendance à limiter à Croc-Blanc et L'appel de la forêt, tous deux lus alors que j'étais certainement trop jeune pour en profiter réellement... J'en gardais le souvenir de récits ennuyeux, pleins de neige et d'immobilité. J'avais moins de dix ans, c'est certain, car je me vois les emprunter dans la bibliothèque de l'école...

 

Toujours est-il que London revient dans les programmes scolaires et se voit conseillé pour l'étude du récit d'aventure (avec les deux titres sus-mentionnés d'ailleurs), et qu'un spécimen, dans la grande générosité désintéressée des éditeurs, m'était arrivé en fin d'année dernière.

 L'homme et le loup... propose six nouvelles, dont trois nous ramènent dans le grand nord cher à London: L'homme et le loup raconte le face-à-face d'un homme avec la nature, homme qui avance malgré le froid et la faim, dans une atmosphère oppressante de solitude et d'abrutissement. Le fils du loup est l'histoire d'un autre homme, parti en quête d'une femme dans une tribu proche (manquerait plus qu'il fasse de la route pour trouver quelqu'un qui s'occupe de faire chauffer la marmite). Enfin, Bâtir un feu. Un homme encore, seul face à une nature et un froid hostile, qui met par mégarde le pied dans l'eau... Le premier et le troisième récit ont en commun la difficulté de l'homme face à la nature, et surtout la lutte pour la survie. Peu d'évènements marquants dans la narration, mais des aventures où chaque détail prend son importance, rappelant l'intense fragilité qui est la notre face aux éléments déchaînés (vous noterez que c'est de saison).

J'avoue que je n'ai pu lâcher aucun de ces textes avant de les avoir terminé, même si au fond, j'ai bien retrouvé le sentiment de vertige qui saisit face au... vide qu'affrontent ces homme. Je pense qu'enfant, les étendues glacées et al lutte pour la survie avaient quelque chose de réellement angoissant, que j'ai retrouvé à l'âge adulte, et le talent de London est justement de saisir cette angoisse et de l'écrire.

 

Les trois textes suivants montrent de nouvelles facettes de l'auteur. Chris Farrington, un vrai marin et Repousser un abordage sont des récits maritimes, qui renvoient à l'époque pas si lointaine où prendre la mer était en soi une aventure et je les ai surtout apprécié car je fus rassurée de sortir du grand nord, mais le plus surprenant pour moi a été Les terribles îles Salomon. Un voyageur souhaite y faire étape pour découvrir les îles dont le nom est associé à la sauvagerie, à un homme primitif et indompté... image dont ne cherchera pas à le départir l'organisateur de son séjour. Ce récit est bourré d'humour, bien différent de ceux qui précèdent... et pour tout vous dire, du recueil, c'est le seul que je me verrais travailler avec mes élèves de cette année.

 

Au final, un recueil bien agréable pour (re)découvrir London, mais qui ne trouve pas d'unité réelle. Sans doute à expliquer par la volonté scolaire de l'éditeur?

Partager cet article

commentaires

Violette 28/12/2010



Le froid et les loups sont deux thèmes où London excelle! Mais je n'ai pas lu ce recueil que j'ai pourtant reçu, tout comme toi.



Bernard Henninger 02/01/2011



En plus des nouvelles sur les chercheurs d'or, à relire à tout âge, il faut citer surtout l'immense roman : "Martin Eden", à lire de toute urgence, et "Les contes des mers du Sud". Bernard, fana
et admirateur de London



duchesne 03/11/2013

je suis heureuse de voir que les îles Salomon change de l humour que je ne trouver pas avant je dois l étudier cette année plein de mots sont assez compliquer j ai pas mal eu besoin du dictionnaire mais il me reste les deux dernières histoire vue tous se que vous avez écrit elle paresse passionnante (plus que les précédentes)

duchesne 03/11/2013

vers quelle ages vous proposer se livre de jack londonn

anonyme 30/12/2013

Je ne veut pas sa mais un resume sur chris farrington un vrai marin parceque je dois lire se livre mais je n'est pas compris vous pouriez m'aidais au plus vite a par si je suis censee parle pour rien aider moi avant l annee 2014 au moin merci je vous note et votre note est 11.5/20

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog