Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Je m'habillerai de nuit (Terry Pratchett)

26 Avril 2011 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

En ces temps de trouble avec moi-même, il y avait un test infaillible pour voir si le fait que je trouvais mes dernières lectures sans grande saveur venait vraiment de moi.

A savoir, ceci:

je m'habillerai de nuit

Voilà, rien de tel qu'un Pratchett nouveau pour savoir ce qu'il en était réellement. Avant d'aller plus loin, je peux vous l'annoncer: tout va bien!

Maintenant, quelques mises en garde... ce qui va suivre va spoiler, surtout pour qui connait l'univers du Disque-Monde. Pour qui ne le connait pas, vous pouvez lire sans souci, mais commencer par ce tome serait dommage, tant on le savoure au regard des autres...

 

Autant le dire (ne l'ai-je pas déjà fait d'ailleurs?), la série des aventures de Tiphaine Patraque ne fait pas partie pour moi des meilleurs romans des Annales. Pourtant, j'y trouve toujours du plaisir, car l'univers et la logique sont là! Et les Nac Mac Feegle aussi.

Je m'habillerai de nuit, en plus d'avoir un titre que je trouve magnifique, nous met face à une Tiphaine de 16 ans, bien installée dans son rôle de sorcière des Causse. Les premiers signes sont d'autant plus étonnants: la garde-malade du baron n'a plus aucun respect pour le chapeau pointu! Trouver Tiphaine à son chevet quand il meurt n'arrange pas ses affaires, et la déferlante commence, tandis que la jeune sorcière se voit contrainte de se rendre à Ankh-Morpork pour prévenir Roland qu'il succède à son père.

Et là... le festival amorcé grâce aux Feegle commence. Certes, dès qu'on retrouve les rues de la cité, je me sens chez moi, mais la galerie de personnages qu'elle y croise est des plus réjouissantes. Voilà le Guet, une journaliste croisée dans la Vérité, la fameuse boutique Pipo, P'tit Arthur le Dingue (sur qui il était tant que la lumière se fasse!) et, le croirez-vous? Eskarina. Oui, celle-là même que nous avons connue enfant dans La Huitième fille...

Bien sûr, Tiphaine rentre, en plus des obsèques, un mariage se profile et elle a compris la menace qui plane sur elle et ses consoeurs. Et qui voit-on pointer son chapeau, à ce sujet? Je laisse les amateurs répondre.

 

Je ne dirais qu'une chose... aaaaaaaaaaaaaahhhhhhh. Ce qu'il est bon, celui-ci.

Mais inquiétant aussi... une impression de "boucle bouclée" m'inquiète, l'auteur est malade et donne la triste impression aussi de rendre hommage à ses personnages les plus forts à travers ce tome. Toujours est-il qu'il réussit parfaitement, et j'ai retrouvé mes sensations de lecture de la première époque, celle où les pages tournent, où on glousse, où on s'émerveille, parce que bon, croiser Angua (l'originale)... ça me fait toujours quelque chose!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Neph 04/05/2011 23:42



Je n'en suis pas encore là... mais j'approche doucement de la fin ! Mais je les attends en poche, histoire d'avoir une jolie collec' (ça a l'air futile, dit comme ça !)... D'ailleure, je n'ai pas
encore croisé la route de Tiffaine !



Angua 14/05/2011 14:19



Non, non, pas futile du tout. Pour tout avouer, j'en suis au point où j'envisage de racheter les tomes que j'ai déjà en poche en grands formats: j'adore les bouquins de l'Atalante.



Violette 01/05/2011 23:09



auteur toujours pas lu (pas taper, pas taper, je vais m'y mettre...!)



Angua 14/05/2011 14:18



Bon, je ne tape pas, mais je fais les gros yeux (je sais que tu en frémis!)... et j'espère bien que tu ne vas pas trop tarder pour succomber!



The Bursar 27/04/2011 14:12



C'est effectivement l'inconvénient, surtout que j'ai déjà eu le temps de relire toutes les Annales en attendant la publication d'Unseen Academicals... Le plus dur c'est d'attendre la sortie d'un
nouveau tome... ce qui joue aussi, ce sont les autres projets qu'il a en cours, mais 40 n'est pas une obligation, car il y a eu aussi un autre livre intitulé Scouting for Troll qui est sensé être
publié, même si le projet a pu être abandonné.


Le résumé de Stuff qui est disponible sur wikipédia promet un livre qui va valoir le détour... Vimaire en vacances à la campagne !



Angua 27/04/2011 14:21



Nous avons les mêmes sources! ;) Par contre, le projet Scouting for Troll m'avait totalement échappé.


Et Vimaire à la campagne... ça ne m'évoque qu'une chose, "where is my cow?"!


 



The Bursar 27/04/2011 13:52



Normalement celui-ci met un terme aux aventures de Tiffaine, je penche aussi sur le fait qu'on va avoir une sorte de clôture dans les prochains, surtout Rasing Taxes voit le jour, ce que
j'espère, car je suis curieuse de voir quelle est la vision que Vétérini a pour Ankh-Morpork. Un nouveau roman doit sortir dans l'année, il devrait appartenir au Guet.


En tous cas, ton avis me donne envie de lire ce livre, car je ne l'ai toujours pas ouvert vu que je ne suis pas non plus très fan de cette série-là mais ce que tu as dit titille ma curiosité, en
particulier au niveau d'Eskarina car j'ai toujours trouvé étrange que le personnage disparaisse sans laisser de trace.



Angua 27/04/2011 14:03



Tu peux t'y lancer sans hésiter! Le côté "retrouvailles" n'est pas étranger au plaisir qu'il procure, mais il est tout de même bien au-dessus des autres tomes de cette série.


Et si on compte bien, il resterait deux volumes à paraître, Raising taxes et Snuff... ce qui nous fera arriver à 40 tomes d'annales, un chiffre rond sur lequel il pourrait
s'arrêter. L'aspect positif, c'est qu'on peut espérer en lire encore deux. Le négatif... ben... plus que deux?