Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Elliot du Néant (David Calvo)

17 Novembre 2012 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

elliot-copie-1.jpgJe sais que ça marche souvent avec moi, à la condition que je connaisse la personne qui me le dise. Mais au sujet d'Elliot du néant, le meilleur à en dire serait : Lisez-le. Rien de plus.

Je ne m'aventurerai pas à en faire une critique (une excellente à lire là, d'ailleurs), ni même un résumé. Par contre, je vous expliquerai pourquoi je suis si catégorique dans l'injonction ci-dessus.

Elliot du Néant est un OLNI, un bouquin complètement à part, au-delà des codes habituels et repompés. Je me dis parfois que l'originalité n'est pas forcément ce que je cherche, même si ça me plaît, tant il est fréquent de trouver un titre qui sort des sentiers battus et de découvrir qu'il a quelques semblables, plus anciens ou contemporains. Pourtant, Calvo signe ici une oeuvre bien particulière.

Au début, on pourrait croire qu'il y a une histoire. Enfin, qu'il n'y que une histoire. Elliot du Néant est peut-être surtout une expérience de lecture, une immersion onirique dans un monde halluciné et dense, très dense, de ceux qui méritent relecture. Une galerie de personnages, de sensations, de références littéraires Je n'aurais pas parié sur un retour volontaire à Mallarmé après la fac, et pourtant, c'est aussi ça qu'a réussi Calvo.

 

Cette lecture date d'il y a quelques mois, mais j'y reviens car elle est à l'origine de ma seule frustration des Utopiales. Elliot du néant figurait parmi les finalistes de prix Européen Utopiales Pays de Loire, qu'il n'a pas eu. J'avoue que je n'avais pas lu tous ses concurrents, mais l'annonce des résultats m'a stupéfaite : ce roman risque de passer inaperçu, alors qu'il mérite largement qu'on parle de lui. Oui, c'est quelque chose d'exigeant (je n'irai pas jusqu'à dire "élitiste"), oui, c'est déroutant, non, ce n'est pas une construction classique... mais bon sang, ce que c'est bon.

 

Bref. Lisez Elliot du Néant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cachou 17/11/2012 23:22


Complètement d'accord avec toi. Très certainement le livre que j'ai préféré dans cette année 2012 de lectures (et pourtant, il y en a eu).

Angua 18/11/2012 12:32



Je ne sais pas si c'est celui que j'ai préféré en 2012 (il y a quand même eu du bon avec ! ), mais certainement l'un de plus marquants ! J'espère sincèrement que ce livre va bien marcher en
librairie, d'autant plus qu'il peut largement trouver preneur aussi chez les "non-lecteurs d'imaginaire". Oui, entre guillemets, c'est une expression délicate, surtout dans ce cas précis.