Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Des Lendemains sans Nuage (Meyer, Gazzoti, Vehlmann)

10 Novembre 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

Ce qui est hyper agréable quand on revient des Utopiales (et qu'on laisse de côté la question vexante des finances), c'est qu'on en ramène un tas de trucs vers lesquels on ne se serait jamais tourné en restant chez soi.
Des Lendemains sans Nuage entre dans cette catégorie. D'autant plus que des BD, vu que je n'en lis pas, ce n'est pas moi qui vais en acheter! Preuve est faite (si besoin était) que c'est un tort.
Tout commence dans un futur aseptisé qui ressemble à plusieurs romans bien connus. Le monde est aux mains de F.G.Wilson, homme à la tête d'un groupe financier immense qui a une main mise sur chacun entre autres grâce  l'implant de puces cérébrales qui ont pour particularité d'empêcher quiconque de s'en prendre à lui.
Un homme décide de changer le cours de l'histoire, et revient dans le passé, au moment où la vie de Wilson aurait pu prendre une tournure radicalement différente: la biographie de ce dernier révèle qu'un manuscrit lui a été volé dans sa jeunesse, mettant fin à une carrière prometteuse avant même qu'elle ne commence.
Nolan Ska part donc à la rencontre du jeune Wilson... et découvre que ses talents littéraires tiennent purement du mythe.
Une BD d'un genre complètement nouveau pour moi: l'intrigue principale est enrichie d'histoires brèves, à la manière de nouvelles émaillant un texte (au fait, parle-t-on de nouvelles dans la monde de la BD?), et des nouvelles de SF comme j'en lis finalement peu.
Rien de révolutionnaire dans les idées (je me demande toujours si L'homme pressé ne serait pas inspiré d'une nouvelle où tous les hommes sont dopés et où les JO ne sont plus que des affrontements de laboratoire... nouvelle que je n'ai pas lu et dont j'ignore le titre... peu pratique pour la trouver et vérifier! Si vous voyez de quoi je parle, ça m'intéresse!), mais un ensemble bien mené et avec de fines touches d'humour.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article