Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

American Psycho ( B.Easton Ellis)

26 Juillet 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures classiques

Patrick Bateman est un golden boy étouffé par sa fortune... esthète, il cultive son image avec un acharnement maniaque et son cercle social selon un critère simple: le pouvoir.
Il incarne une image insupportable. Celle de la perversion poussée à son extrème par l'argent et son trop plein, la deshumanisation de l'homme face à l'aboutissement du désir matériel...
Patrick est si riche qu'il a perdu tout désir. Ce qui l'intéresse n'est pas accessible par l'argent: la souffrance de l'autre est le dernier moyen qu'il a d'éprouver du plaisir. Meurtres, tortures, viols se succèdent comme autant de soirées branchées...

Un personnage certes immoral, mais un roman qui dénonce la dérive de l'homme face à la fortune: quand les besoins matériels sont assouvis, sans moralité, rien ne reste... Et c'est là la douleur du personnage de Patrick.

Le texte dérange par sa crudité, mais peut-être encore plus par ses sous-entendus: de nombreux coups de fil à l'avocat du narrateur (le fameux Patrick) sont évoqués, le seul motif serait un vague viol; les allusions à une femme de ménage affamée... qui sont ces personnages? Jusqu'où l'argent a-t-il réellement eprmis à Patrick d'acheter ses fantasmes?

La force du roman vient finalement du non-dit... Mais ce qui est dit est déjà effrayant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article