Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Moi qui n'ai pas connu les hommes (Jacqueline Harpman)

26 Juillet 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

Dans une prison souterraine, quarante femmes sont enfermées. Elles ignorent pourquoi, se doutent qu'elles ont été droguées avant d'arriver là, et ont l'interdiction de se toucher malgré une vie dans une très grande promiscuité... Parmi elle, la narratrice, enfant arivée là par erreur au moment de l'emprisonnement, n'a aucun souvenir de la vie d'avant.
Des gardiens anonymes viennent chaque jour les nourrir. C'est lors de l'un de ces ravitaillements qu'une alarme se déclanche, permettant au groupe de sortir pour découvrir une terre désertée qui n'est peut-être pas la notre...

Ce roman est dérangeant et novateur. Sa publication en littérature blanche maintient le doute sur son issue pendant une bonne moitié du récit, entretenant l'espoir qui disparaît peu à peu...
La problématique de la survie est omniprésente, et pose finalement une question cruciale: sans descendance possible, à quoi bon survivre? Toute une réflexion sur l'humanité et son fonctionnement sociétal s'enclenche, l'art de Jacqueline Harpman est de donner à chaque détail son importance dans un univers où tout ce qui est nouveau pourrait être vital.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article