Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Alcool (Poppy Z.Brite)

12 Septembre 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

G-Man et Rickey sont cuistots à la Nouvelle-Orléans, ville culinaire trop peu reconnue à leur goût. Ils se connaissent depuis l'enfance, des liens forts les unissent et leur permettent de tenir d'un boulot de plongeur ou de sous-fifre à l'autre. Des liens si forts que Rickey en a abandonné l'école de cuisine réputée où il avait eu la chance d'être accepté quelques années plus tôt.
Ils se la coulent plutôt douce finalement, malgré les désagréments du poste de Rickey, condamné à travailler sous les ordres de Mike, cocaïnomane paranoïaque qui développe une haine aussi rapide qu'intense à son égard. Leur cuisine est néanmoins succulente, sa réputation et son goût parviennent aux papilles de Lenny, cuisinier télégénique et richissime qui décide de leur donner la chance d'ouvrir leur propre restaurant.
Il paraît que ce roman est un "roman culinaire", expression dont je suis bien incapable de retrouver la source, mais une chose est sûre, elle correspond parfaitement. La cuisine et, de fait, la gastronomie, sont ici élevées au rang d'art, dans une ambiance propre à Poppy Z.Brite ('fin, pour le souvenir que j'ai d'Âmes perdues, coup de foudre de ma lointaine année de seconde): l'alcool, la fumette, les sentiments humains. Foin de mièvrerie ici, le monde est mauvais et comporte pourtant sa part de beauté; ici présente dans le couple de G-man et Rickey qui vivent un amour qui m'a plus d'une fois rappelé le San Francisco d'Armistead Maupin.
Une bien belle histoire, dont la violence et les éléments noirs font ressortir la pureté de G-Man. Un regret toutefois: puisqu'un autre tome, puis encore un autre doivent suivre, pourquoi ainsi finir sur une scène qui fait prendre des airs de polar à ce qui a précédé?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article