Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Les derniers jours de Pompei (Edward Bulwer-Lytton)

20 Août 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

Enfin, j'ai terminé Les Derniers jours de Pompéi! Non que ce soit une lecture pénible, bien au contraire, mais déménager et faire le manoeuvre sur le chantier dans lequel nous vivons toute la journée... ça laisse peu de temps. Surtout quand je m'effondre lamentablement une fois arrivée dans mon lit. D'ailleurs je n'ai même pas encore fii le Magazine Littéraire de l'été, c'est vous dire...
Sans ce fameux déménagement, je n'aurais peut-être pas lu ce roman d'ailleurs, téléchargé un jour de quête pour mon e-book, qui reste un merveilleux objet pour les périodes de panne. Comprenez d'absence de livres sous la main, les trois mis de côté avec le Grand Emballage ne m'attiraient pas plus que ça, non, lire Le Guide de Survie en territoire zombie en plein chambardement, ça ne me paraissait pas judicieux.
Les derniers jours de Pompéi est un roman dit "archéologique", comprenez qu'il a été écrit dans une période d'engouement et de découverte du site. Site visité voilà quelques années, qui m'avait complètement fascinée... c'est donc une lecture que je comptais faire un jour.
Il s'agit d'un pur roman dans les usages du XIXe, l'auteur cite d'ailleurs Walter Scott dans les dernières pages, lequel explique s'inspirer du cadre pour toutefois mettre en scène des attitudes son siècle. Ici, nous rencontrons Glaucus, Grec installé à Pompéi, qui tombe amoureux de la belle Ione. Or, son tuteur, Arbacès, a des vues sur celle-ci... et c'est sans compter sur la jalousie de Julia, fille de Diomède (dont le buste authentique aurait inspiré Arria Marcella à Théophile Gautier), ou sur l'amour de Nydia, bouquetière aveugle. C'est belle et bien une histoire d'amour que nous raconte l'auteur, dans un style romanesque des plus classiques, des gentils, des méchants, de nobles sentiments... et la catastrophe en toile de fond.
Je comprends que ce roman soit plus au moins tombé aux oubliettes, mais sa lecture en reste néanmoins bien agréable. Et m'a donné l'occasion de me repencher sur mes (maigres) connaissances d'histoire ancienne, et de me plonger à nouveau dans un guide sur Pompéi... peut-être une autre raison qui m'a fait traîner!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

praline 12/09/2009 12:45

Je l'ai lu adolescente et j'avais adoré !

rose 05/09/2009 19:05

J'avais beaucoup aimé cette lecture (et encore mon exemplaire, trouvé chez un bouquiniste, était une version pour adolescents), une chouette balade avec des grands sentiments !

Angua 06/09/2009 17:17


Je confirme, le terme de balade est bien choisi!


Neph 20/08/2009 22:02

C'est un sujet qui me plaît beaucoup, et une période qui m'attire également. Je le lirai peut-être ;)

Angua 20/08/2009 22:30


En tout cas, ce roman reste un bon moment de lecture!