Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Intelligence Building (Michel Honaker)

27 Janvier 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures jeunesse

.... ou la complainte de la blogueuse qui en a ras-les-écoutilles des visiteurs décérébrés en quête de digest de lecture.... (première consolation: ceux-là n'auront compris ni cette phrase, ni l'allusion...)

Encore une fois, je vais évoquer un roman lu, conseillé, étudié par des collégiens. Sans savoir comment m'y prendre pour:
a) garder une trace pour moi qui soit claire et me permette de retrouver tout de suite le nom du personnage, l'histoire, l'intérêt que j'ai eu à lire ce livre
b) éviter le pompage / plagiat / accès de flemmingite rendu possible par un article qui pourrait répondre à toute requête du genre "résumé complet du livre Intelligence Building", "personnages dans Intelligence Building", "description des personnages dans Intelligence Building", "fiche de lecture sur Intelligence Building", ou, encore mieux, "mon avis sur intelligence building" . Non, je n'invente pas, et c'est une recherche qui me laisse pantoise.
Cette fois encore, l'augmentation de mon blogrank est assurée.
Dommage que cela me laisse de marbre, passée la petite seconde de frémissement où je vais cliquer pour voir comment les visiteurs sont arrivés sur ce blog.

Mais revenons-en à nos moutons, je ne vais pas faire de chaque article consacré à un livre estampillé "jeunesse" une tribune désespérée pour la lecture de nos ouailles, ou, utopie, l'apprentissage par chaque de la réflexion par soi-même.
Avec un peu de chance, beaucoup auront passé leur chemin arrivés à ce stade de l'article/
Intelligence Building, donc, est un roman qui s'ouvre avec le personnage de Guerny, employé d'une entreprise prestigieuse siégeant au 99e étage de l'Intelligence Building, ville-immeuble qui n'est pas sans rappeler Les Monades urbaines de Silverberg. Le thème de l'enfermement de l'homme dans une tour déconnectée du plancher des vaches y est exploitée un peu de la même manière, dans un roman finalement pas très différent.
Quoi que...
L'isolement entre l'intérieur et l'extérieur est presque total, lui aussi, tout comme il l'est entre des hommes devenus des rouages dans l'énorme machine... ce qui n'était pas le cas dans les Monades. Intelligence Building choisit des personnages profondément solitaires qui finissent -bien évidemment- par se réunir.

De nombreux sujets s'entrecroisent dans une intrigue simple et sans originalité, si ce n'est celle de m'avoir sauté aux yeux comme une bonne introduction à plusieurs thématiques de SF qui me sont chères. Etudierai en classe, étudierai pas? Cette fois, cela mérite vraiment la réflexion...


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article