Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

La dame au linceul (Bram Stoker)

5 Janvier 2009 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

Il y a tellement d'années que j'ai lu Dracula que j'en ai un souvenir nébuleux, mais le nom de Stoker ne se laisse pas facilement oublier. Et puis, consciemment ou non, j'ai plutôt additionné les lectures vampiriques ces derniers temps.
Je me demandais, songeant au maître du genre pour la Nième fois, s'il avait seulement écrit autre chose... et bien oui, pléthore de romans gothiques même! L'un d'eux m'est littéralement tombé dans les mains: La dame au linceul.
Construit comme Dracula autour d'un ensemble de lettres et d'extraits de journaux intimes, on y retrouve les ingrédients du roman noir des plus classiques (à un point qui deviendrait presque lassant... mais mes connaissances littéraires sur le genre ne me permettent pas de mettre mes lectures en perspective!).
Bref. Rupert, aventurier, se voit hériter d'un chateau dans les Montagnes Bleues, bâtisse fortifiée isolées au bord de l'Adriatique (romantisme, quand tu nous tiens!). Bien évidemment, il arrive quasiment seul sur les lieux, y découvre un peuple bien différent de ceux qu'il a pu rencontrer jusqu'alors.
Le hasard faisant bien les choses, sa chambre donne sur un jardin. Par une nuit de lune pleine, il croit apercevoir une silhouette blanche, errant d'un arbre à l'autre... quelques instants plus tard, une superbe femme grelottante et vêtue d'un linceul frappe à sa porte, en quête d'un abri et de chaleur. Vampire? Fantôme? Autre manifestation surnaturelle? Difficile à dire. Toujours est-il que la vieille tante entre temps arrivée au chemin a fait un cauchemar aux allures prémonitoires ce matin-là, et l'a vu s'unir à une morte...

Je n'irai pas plus loin pour éviter de dévoiler la clef du mystère.
Ce roman ne me laisserai sans doute pas un souvenir indélébile, car j'ai eu la triste impression d'un texte déjà lu, même si beaucoup apprécié. Certes, pas au point du Moine de Lewis, lu deux fois à quelques années d'intervalle pour m'en rendre compte arrivée à la moitié du roman, mais je comprends que ce ne soit pas La Dame au linceul qui soit passé à la postérité avec le nom de l'auteur.
Ceci dit, moment de lecture fort agréable et... (je ne dis pas souvent, même si je n'en pense pas moins)
... proposable à des élèves.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laetitia la liseuse 05/01/2009 19:00

Je n'ai toujours pas lu Dracula. Eh oui ! Je vais le lire cette année (bonne résolution). Ensuite je me pencherai bien sur La dame au linceul. J'aime ta chronique et les mots clé comme aventurier, château, romantisme, roman gothique.