Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

En remorquant Jehovah (J.Morrow)

29 Mars 2008 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

Encore une excellente lecture à laquelle j'ai pris énormément de plaisir...

L'idée est simple et vieille au moins comme Nietzsche: Dieu est mort. Sauf que cette fois, ce n'est pas une métaphore. Son Divin corps, quelque peu encombrant du long de ses trois kilomètres, flotte dans l'Atlantique.
Heureusement, les archanges sont plein de ressources et ont prévu un tombeau à sa démesure. Ils ont également prévenu le Vatican et le capitaine d'un supertanker capable de remorquer la Sainte Dépouille, un homme qui vit dans la culpabilité de la plus grosse marée noire de l'histoire.

Bien sûr, transporter le corps n'est pas si simple que cela pourrait le sembler. Car il y resterait un peu de vie cérébral, et donc des neurones à sauver, et donc des délais à respecter... Mais le miracle opère et amène sur la route du navire un île surgie de nulle part, une naufragée féministe et rationnelle... fermement décidée à ce que la phallocratie qui pourrait découler de la découverte soit évitée.

Ce roman est jubilatoire. Tout simplement.Il parvient à mêler l'aventure aux questions théologiques, qui y sont certes moins poussées que dans sa suite, Le jugement de Jehovah, mais bel et bien présentes, mêlés à un humour pas toujours subtil mais efficace. Qui rend curieux de découvrir le goût du "goulash Domine" ou du "curry Patter". Après tout, n'avait-il pas à une époque, "Mange, ceci est Mon corps?"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Algernon 19/04/2008 13:27

Excellent roman totalement déjanté et pourtant si profond dans son sujet. :)

Angua 20/04/2008 01:46


Oh oui! Et la suite est encore mieux!