Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Lifestyle (ou lectures morcelées)

5 Août 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

Depuis que je suis mère, mon rapport au temps est révolutionné. Je commence tout juste à reprendre ce qui ressemble vaguement à une vie "intellectuelle" (comprendre, lire des lire, écrire des trucs en espérant qu'ils soient sensés), l'équilibre est encore difficile à trouver entre l'extase perpétuelle et le fait d'exister en tant que moi-même, mais s'esquisse doucement.

Mon temps de lecture, surtout, change. Et mes lectures aussi, de fait. A mon grand désespoir, les romans et autres fictions sont réservées aux trop courtes soirées, là où je peux me plonger plus de cinq minutes d'affilée dans quelque chose, mais, après moult réflexions et analyses, je me suis aperçus que du temps pour lire, j'en avais. Quand même. Peu. Pas pour n'importe quoi. Et qu'il était urgent que je cible mes priorités logistiques, aussi, pour en grignoter un peu plus.

Et c'est ainsi que j'ai continué à basculer du côté obscur, à savoir... celui de mes angoisses et interrogations sur le monde, et eu envie de poser la réflexion (vaste mot, ou vaste blague) plus en profondeur sur de vrais bouquins en papier plutôt que sur les sites en tout genre, foisonnants et de toutes les qualités possibles, qu'on trouve en ligne.

Ces derniers temps, j'ai donc lu :

 

 

 

Lecture faite à reculons, bien agacée par l'engouement suscité par la dame en ligne (et IRL, j'ai vu de vrais gens en parler avec des trémolos dans la voix... bon, les mêmes qui se sont retenus d'applaudir quand j'ai dit être végétarienne depuis 7 ans - sans doute la réaction que j'ai rencontrée la plus flippante depuis que c'est le cas), mais j'avais envie de savoir, et le sujet m'intéresse. Après un début agaçant où l'auteur raconte ses malheurs de pauvre petite fille riche insatisfaite, la suite est effectivement pleine de bons conseils et de choses très concrètes sur une ve plus saine. Vraiment, une lecture à conseiller pour les curieux qui commencent à se poser des questions.

 

Ensuite, des promesses de révélations :

Rien de nouveau sous le soleil, mais des anecdotes aussi amusantes que déprimantes. Oh, et l'intention de ne plus boire que du thé bio...

 

Et l'improbable :

 

Contrairement à celui de Béa Johnson, c'est parce qu'on m'en avait dit du bien que je l'ai lu, un premier contact avec l'auteur m'ayant bien refroidie (Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, ou comment expliquer aux femmes qu'elles doivent se lever une heure plus tôt que tout le monde pour avoir une maison impeccable. Heu... WTF ?)

Un mignon livre qui rappelle les valeurs du zen et invite à profiter des siens plutôt qu'à faire le ménage. Enfin, quelque chose qui me convient.

 

Et sinon, chez moi ? C'est toujours le bordel. Mais je le vis bien.

Lire la suite

La couronne du berger (Terry Pratchett)

2 Août 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

J'ai commencé et abandonné cet article plusieurs fois sans arriver à rien de satisfaisant.

L'envie de radoter la relation si particulière qui me lie à cette oeuvre et toutes les larmes versées à la lecture (non mais, sans déconner ? Sérieusement, vraiment, Mémé ?), le temps qui file, l'esprit qui s'embrouille.... je m'arrêterai là. Cette fois, les Annales, c'est fini. Reste l'immensité de la relecture, ce qui n'est pas rien, et même déjà beaucoup.

La couronne du berger (Terry Pratchett)
Lire la suite