Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Encore des mises à jour!

7 Août 2008 , Rédigé par Angua

Et des vieilles! Comme je le disais plus bas, je suis fraîchement de retour, et... quelques vieilles lectures sont à mentionner. Oui, de "vieilles lectures", car, aussi étonnant que cela puisse paraître,je ne lis pas quand je pars en voyage. Pour une raison toute bête: je préfère dormir peu, vadrouiller toute la journée, voir un maximum de choses et causer avec un maximum d'habitants plutôt que faire des milliers de km pour m'isoler dans mon bouquin...

Mais avant de partir, d'autres oublis de critiques:

Pour commencer, LE fameux roman de l'été... Mon avis? Oui, il mérite ce statut de roman de l'été. Bien écrit, très rythmé, du suspens... point. Finalement, rien d'exceptionnel, mais un moment agréable.






Ensuite... le dernier volume traduit de la trop méconnue série des Prince-Marchands de Stross. Il paraîtrait que le tout ressemble beaucoup au cycle d'Ambre de Zelazny (que je n'ai pas lue, honte à moi), mais même si l'action a tendance à traîner ou être parfois convenue, je ne me lasse pas des intrigues du clan et du personnage de Myriam. Peut-être un peu plus niaiseuse dans ce dernier tome que dans les précédents, mais c'est encore largement supportable!












Et pour finir, une allusion, juste une allusion... à Rêve de fer, de Spinrad, dont j'ai malheureusement commencé la lecture de la traduction des années 70... est-ce pour cela que je n'ai pas réussi? Ce bouquin aura l'honneur de faire partie de ceux qui m'auront vraiment résisté. Pour ce que je sais de Spinrad, je suppose qu'il n'a rien d'extrême-droite, mais la traduction en plus d'être d'une lourdeur à se cogner la tête dans les murs, laisse plâner le doute à plusieurs reprises... et non, vraiment, ce qui ressemble à de la propagande néo-nazie, très peu pour moi. Surtout une semaine après avoir visité Dachau.
Lire la suite

La chambre des dames (J.Bourin)...

7 Août 2008 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures curieuses

... ou l'art de la critique éclair, à la limite de la non-critique.
Après tout, ne presque pas parler d'un livre peut parfois suffir, non?
Toujours est-il que je l'ai lu il y a un moment déjà. Avant de partir en vacances, c'est pour dire si un gouffre me sépare de son souvenir...
Souvenir bien flou d'ailleurs, duquel je vais me contenter aujourd'hui.

Ce roman est intéressant par la peinture qu'il fait du Moyen-Age. Vraiment, la toile de fond est passionnante, c'est le seul vrai bon souvenir que j'en garde: les aspects du quotidien, les allusions à l'histoire de France... tout ça est bien plaisant. Mais... une histoire de femme qui se marie, qui en aime un autre, qui le découvre, qui se désole... non, ça ce n'est pas pour moi.
A lire si on aime le Moyen-Age. Et qu'on a la patience de supporter des interrogations essentielles sur l'amour au sein de couple. Sinon... mieux vaut se plonger chez Zink.
Lire la suite