Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Souviens-toi de Titus (J.-P. Nozière)

24 Juin 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures jeunesse

En ces périodes estivales, je me suis retournée vers ma bibliothèque et ce qui pouvait y être arrivé... c'est en quête de romans à conseiller à mes ouailles pour les mois à venir que j'ai trouvé Souviens-toi de Titus, roman adoré par mon homme dans sa jeunesse.



Il s'agit d'un roman policier de mouture classique. Dès les premiers chapitres, un notable de la ville de C... est retrouvé assassiné lors du bal annuel du lycée. On retrouve près de lui cette phrase étrange, "souviens-toi de Titus"...

La fille de ce premier mort, Coline s'associe au journaliste de la ville pour mener l'enquête. Ls morts se succèdent et le lecteur découvre rapidement l'identité du coupable: un ancien professeur de français chahuté par ses élèves, remercié par l'éducation nationale après un conseil de discipline qui n'a pas tourné comme il l'espérait... mais qui est-il à présent?



Sympathique, dans une France provinciale idéalisée qui me paraît bien loin de ce que peuvent vivre les enfants que j'ai face à moi tous les jours... ce qui est fort dommage.
Lire la suite

Gargantua (F.Rabelais)

24 Juin 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures classiques

Qu'il est bon de se repencher parfois sur ces classiques fondateurs!
Est-il besoin de résumer encore Rabelais?

Oui, au moins pour peut-être donner l'envie de le lire...
Le géant Grandgousier accueille avec joie la naissance de son fils à l'appétit féroce, un certain Gargantua. Après une enfance où tout est possible au jeune génie (n'est-il pas l'inventeur génial d'un torche-cul défiant toute concurence? Moltonel & Cie devraient faire les modestes!), son père décide de lui donner une éducation exemplaire. Qui débute avec Thubal Holopherne, sophite convaincu.
Or, Grangousier parvient à rapidement au constat que tel homme mérite une éducation plus complète, et envoie Gargantua aux mains de l'humaniste Ponocrates, auprès de qui le jeune approfondit sa réflexion et sa verve.
L'étude continuerait sans doute si ce mégalomane de Picrochole ne déclarait la guerre à Grangousier! Voilà le fils rappelé, la guerre gagnée, et la fameuse abbaye de Thélème créée par frère Jean.
 
Mon seul regret est de m'être aperçue trop tard que l'édition que j'avais dans les mains était en français retravaillé... qu'à cela ne tienne, je ne me ferai pas avoir pour Pantagruel!
Lire la suite

Lettres d'amour de 0 à 10

17 Juin 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures jeunesse

je ne voulais pas lire ce livre à cause de son titre que je trouve profondément crétin... et j'aurais pu rater quelque chose si les hasards du CDI de mon collège ne me l'avait mis entre les mains.

L'histoire est belle. Un garçon de 10 ans est élévé par sa grand-mère, déconnecté de son époque et de ses semblables jusqu'à l'arrivée dans sa classe de Victoire, seule fille d'une famille de 14 enfants.
Elle décrète immédiatement qu'il est son meilleur ami et lui faire découvrir la vie, sa famille, le téléphone... l'amenant à se poser des questions sur ses origines, notamment sur un père absent depuis sa naissance.

le style est beau, efficace, et les personnages denses.

Le genre de roman où je me dis que le sujet ne fait finalement pas tout!
Une heureuse découverte, que j'ai bien envie de faire partager.
Lire la suite

Le pianiste sans visage

17 Juin 2007 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures jeunesse

Depuis la mort de son père alors qu'elle était toute petite, Jeanne vit avec sa belle-mère, Mutti, son frère et une grand-mère aussi présente que si celle-ci était installée chez eux. Cette dernière l'emmène un soir à un concert où le pianiste vedette se voit au dernier instant remplacé par un jeune débutant au visage masqué par une chevelure factice, Paul Niemand.

Au lendemain de ce concert, elle fait la connaissance de Pierre, lycéen dans l'établissement voisin, qui l'initie à la musique... elle découvre également que son père, ingénieur du son, était auteur de sonates inachéves, auxquelles Pierre donne la vie.
Mais elle la magie de la musique de Niemand la hante...

 

Bon. Un premier article de classement: il est plus que temps que je m'oragnise pour référencer les romans jeunesse que j'ai pu lire si je veux être efficace pour constituer des bibliographies à mes élèves... la phase SF ne saurait tarder elle-aussi!

 

Lire la suite