Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Playground (Lars Kepler)

23 Octobre 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures curieuses, #Post-It

... ou comment je deviens décidément une petite chose délicate quand il est question de maternité et d'enfants.

 

Peut-être vous souvenez-vous de mon abandon un peu attristée de Futu.re, de Glukhovski ? Plus d'un an après, je ne me sens pas les nerfs d'y revenir, mais je reste convaincue qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre. Cette fois, les raisons de mon abandon sont un peu différentes.

Jasmine vit une expérience de mort imminente au Kosovo, où elle est soldat. Pendant ce qui lui semble durer plusieurs heures, elle plonge dans un univers qui rappelle un port chinois, où une plaquette lui est remise et doit lui permettre de revenir à la vie. Ce qu'elle fait, après avoir découvert qu'une mafia est prête à tout pour obtenir ces précieux sésames, et n'a pas peur de tout faire pour voler celles d'enfants.

Jasmine revient à la vie, récupère, se construit une vie de famille avec un fils qu'elle élève seule. Un jour, le drame survient : un accident de voiture, le cœur de son fils doit être arrêté pour une intervention dont dépend sa survie. grâce à sa sœur anesthésiste, Jasmine plonge aux portes de la mort avec lui pour limiter l'enfer qu'il vivra au port...

Objectivement, ça se lit, ça se lit même très bien. Un page turner efficace, la dose de violence juste pour faire fonctionner le tout, assez de suspens et de rebondissement... au moins dans la première moitié, là où j'ai déclaré forfait. Parce que je pressens la fin positive, mais elle peut ne pas l'être aussi, et finir un bouquin avant d'aller me coucher pour assister à la mort d'un enfant, mort qui aura été l'enjeu de plus de 300 pages... non, en fait. Et contrairement, à Futu.re, c'est un roman que je quitte sans frustration.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article