Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Le Prince-Marchand (Poul Anderson)

3 Avril 2017 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures d'après Minuit

Il est vilain, Nicholas van Rijn, manipulateur, adipeux et souvent à la limite du supportable. Du genre qu'on a envie de gifler ou de détester, et auquel, pourtant, on s'attache...

Il est aussi un commerçant féroce, installé dans de magnifiques bureaux du côté de Djakarta maintenant qu'il est d'un âge respectable, et ne crache pas sur un retour à l'action pur et simple. Par exemple, si la grève se déclare et menace le commerce, il n'a pas peur de prendre les commandes d'un vaisseau pour traverse la zone houleuse des Borthudiens, spécialisés dans le détournement de navires et l'asservissement de ceux qui s'y trouvent.

Après une nouvelle savoureuse de rebondissements et de rouerie à l'ancienne, on retrouve van Rijn échoué sur une planète peu familière des hommes, avec un sous-fifre et une princesse. Une virée dans l'espace qui a mal tourné et pourrait bien leur être fatal à cet endroit où la vie est apparue sans être assimilable par l'homme qui voudrait seulement digérer pour se nourrir en paix.. entre les camps de l'espèce autochtone, l'espoir d'un retour au bercail est mince, mais, bah ! qu'importe ! van Rijn a plus d'un tour dans son sac, et quand aucun remords ne les accompagne, il est permis d'y croire !

 

C'est frais, détendant, sympathique et convenu, mais ça fait du bien. Et me faire agacer par un héros, je crois que j'aime ça, quand bien même les ficelles sont grosses, l'univers et les créatures qu'on y croise font sourire (peut-être malgré elles) et l'ensemble a un côté rassurant en ces temps troublés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article