Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Préparer l'enfer (Thierry Di Rollo)

10 Juin 2016 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF, #Lectures curieuses

Thierry di Rollo n'est pas un auteur qui donne le moral. Jamais. Et pourtant, ô que je l'admire, aussi bien pour la force de ses romans et la relation très particulière que j'entretiens avec son oeuvre.

Pour la première fois, alors qu'il en était question depuis bien longtemps, j'ai lu un de ses titres non estampillé SF.

Préparer l'enfer (Thierry Di Rollo)

Je dois admettre qu'on me tannait sous mon propre toit pour que je m'y plonge enfin, et à juste titre, car si j'avais attendu une période de davantage de foi en l'humanité, eh bien... il patienterait encore, ce roman.

Il s'ouvre par le meurtre d'un SDF, suite auquel l'assassin réalise une étrange danse de la joie sous l’œil d'une caméra qui lancera aussitôt l'alerte entrainant son arrestation. Mornau fait plus qu'assumer son geste : il le revendique et en est fier. Tuer est devenue une drogue, une addiction incontrôlable, mais là n'est pas l'objet de son témoignage. Non, Mornau éprouve le besoin de raconter sa vie, d'étaler sa fierté, sa réussite. Après une jeunesse misérable près d'une autoroute, dans une France à la dérive, il a été recruté par l'extrême pour devenir exécuteur de basses œuvres, au premier plan d'une manipulation de masse destinée à ouvrir les portes du pouvoir au parti du Franc. Le jour est dimanche d'élection, celui des présidentielles qui donneront peut-être le pouvoir à cette impeccable candidate blonde et sans scrupules pour qui la sécurité est une valeur si chère.

Derrière la transparence des allusions, l’ensemble fait frémir. Les choses sont si simples. Si vraies. Si justement effrayantes, et fidèles au monde dans lequel nous vivons, où tout peut basculer lentement avec pour chacun l'illusion de n'accepter que l'acceptable au nom d'on ne sait quoi, et surtout celle de la liberté de choisir, quand l'esprit critique est limité...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article