Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

La Vague montante (Marion Zimmer Bradley)

2 Juillet 2014 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

La Vague montante (Marion Zimmer Bradley)

Voilà une novella publiée par les sympathiques éditions du Passager clandestin que je n'aurais pas lue si on ne me l'avait pas prêtée. Ne cherchez pas, je me souviens d'Avalon quand j'étais au lycée (c'est dire si c'est une lecture jeune), j'ai testé Ténébreuse, et son nom restait bêtement attaché à de la fantasy bien sympa mais un peu simpliste quand même.

A des lustres donc de La Vague montante, texte qui fleure bon les années 50 et parvient néanmoins à surprendre. Imaginez un vaisseau parti des confins de la galaxies pour regagner la Terre et annoncer que la colonisation a été une réussite, une Terre où plusieurs siècles se seront écoulés, et donc dans l'incertitude de ce qui y sera découvert.... si j'ai frémi quand les premiers appels radio sont restés sans réponse (oui, j'ai frémi, jurée d'une concours de nouvelles de SF, j'en ai lu un peu trop à mon goût récemment, où tiens, quelle surprise, l'humanité s'était éteinte, dis donc, parce qu'elle a été vilaine), je me suis détendue en croisant les premiers autochtones et en voyant s'esquisser la société libérée de la course à la technologie et pourtant ô combien civilisée. Brian, commandant de bord, lui, ne voit que régression là où ceux qui étaient hier ses hommes crient au renouveau et à la liberté. A travers lui, l'auteur invite doucement à réfléchir sur la notion de civilisation, de l'intérêt d'une poignée d'individus par rapport à l'humanité, et surtout peut-être celle de bonheur... un texte peut-être un peu poussiéreux, mais qui m'aura permis de commencer à entrevoir pourquoi Marion Zimmer Bradley est si souvent considérée comme une "grande dame de la SF".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Praline 07/07/2014 15:22

Tu m'intrigues car pour moi c'est aussi des souvenirs de fantasy mignonne qui me viennent lorsque je pense à cette auteur.

Angua 10/07/2014 19:18

Je me réponds faute de savoir comment éditer : "on n'est pas très loin de la SF MIGNONNE"... voilà, c'est mieux avec le mot qui manquait.

Angua 10/07/2014 19:17

On n'est pas très loin de la SF, mais j'ai quand même trouvé que c'était un cran au-dessus !