Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Moi, Lucifer (Glen Duncan)

2 Mars 2014 , Rédigé par Angua Publié dans #Lectures SFF

Lecture qui a un énorme point commun avec la précédente : Moi, Lucifer est un roman auquel je me suis accrochée dans une salle d'attente le mois dernier (enfin, en janvier. Mais bon, ça ne fait pas si longtemps que février est là). Et puis, c'est en lisant Sandman Slim que je me suis dit que je resterais bien dans ce genre d'ambiance, et Le Dernier loup-garou était quand même un sacré bouquin.

Couverture

S'il y a des points communs dans l'ambiance sombre et désabusée du personnage principal, on n'est quand même pas dans les mêmes problématiques. Cette fois, le personnage principal n'a rien de la créature proche de l'humain puisqu'il s'agit de Lucifer himself, à qui les autorités supérieures (est-il besoin de préciser lesquelles ?) proposent un séjour sur terre dans la peau d'un homme fraichement suicidé, auteur londonien raté.

Et le voilà décidé à profiter au maximum de la vie de débauche humaine qui s'ouvre à lui, frustré, tout de même, par les restrictions qu'il découvre au fur et à mesure mais ne l'empêchent pas de profiter de quelques menues économies qui lancent une vie de luxe et de grands projets. Le tout est entrecoupé de l'histoire corrigée de la Chute et d'autres épisodes bibliques sur lesquels nous portons (forcément) un regard orienté...

Le régal est moins intense qu'avec Sandman Slim, ou le Dernier loup-garou, et j'avoue avoir décroché à plusieurs reprises. Les circonstances, sûrement, mais Kadrey avait réussi à garder toute mon attention, lui. Peut-être une impression de déjà vu, ou un style trop pompeux. Ou trop d'INS.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article