Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Green War (Jean-Marc Ligny)

27 Novembre 2013 , Rédigé par Angua

Une banlieue pourrie, une cité pourrie et les gens qui y vivent.. c'est près de Lyon que le père de Malik s'use la santé dans une usine de produits chimiques, préférant se penser heureux de faire vivre sa famille plutôt que sous le couperet d'une expulsion s'il ne subvenait pas à leurs besoins. Il ne se rend pas compte de celui que devient son fils. Malik sèche les cours, revend des clopes de contrebande et hait la société telle qu'elle est devenue. Pas encore la nôtre, mais elle le pourrait le devenir. Sursécurisée, opposant ghettos pour riches et clapiers pour pauvres qui ont encore les moyens de se payer un toit, le tout dans l'indifférence la plus totale à l'héritage qu'elle laissera aux générations futures. Déjà, des zones entières sont dangereuses et stériles, d'ailleurs.

Et puis un jour, c'est l'accident. Le père de Malik meurt dans l'explosion, parti intervenir sans protection car, vous le savez bien, on ne peut pas éteindre les machines. Malik vient de se faire virer de son lycée et dispose donc de tout le temps nécessaire pour se livrer à la haine et la vengeance contre cette société destructrice. Il fait alors une rencontre déterminante, celle de Fiora, belle militante écologiste, prête à tout pour sauver le monde...

Un pur roman d'action qui pose quelques questions justes sur ce que devient le monde, mais dont le sujet central est bien celui de la dérive. De la dérive d'une jeunesse en souffrance, prête à tout pour une cause, même si celle-ci n'est pas aussi claire qu'il le semble. Bien agréable à lire, mais nous y sommes quand même loin des majestueux Exodes ou Aqua TM... disons que ce roman permettra de patienter en attendant leur suite.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

smileys 09/05/2014 09:39

J'aime beaucoup ce que fait Ligny, dans le genre purement science-fiction, j'avais vraiment apprécié Des yeux dans le ciel.

Escrocgriffe 27/11/2013 11:07

Ca a l’air original, ce mélange de réflexion sociale sur la dérive et d’écologie !

Angua 27/11/2013 15:35

Implicitement, il y a effectivement une réflexion à creuser sur le sujet ! Mais si c'est ce qui m'a le plus marquée dans ce roman, il reste centré sur l'action pure et (surtout) dure. Où les terroristes sont humains...