Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Journalsemilitteraire

Arlis des forains (Mélanie Fazi)

26 Novembre 2013 , Rédigé par Angua

Couverture

Il y avait longtemps, longtemps que je souhaitais lire ce roman ! Je crois que ça remonte à sa sortie, c'est dire si c'est récent (prix Masterton 2005), et comme souvent, quand le titre revient au fil des années, on y projette des attentes... L'envie était répressible, vous vous doutez bien que sinon, je n'aurais pas tant attendu. J'ai en ce moment le cerveau plein d'histoires de roulottes et de Saltimbanques, et ce fut donc un achat prioritaire des Utopiales de cette année (comprendre : prémédité. Il y avait deux.)

Bon. Commençons par dire que le fantastique n'est pas trop ma tasse de thé, et que je fus dans ma jeunesse une inconditionnelle de Stephen King, et largement nourrie d'histoire de jeunes américains au cœur d'événements improbables. Peut-être trop, en l'occurrence.

Arlis voyage avec les forains qui l'élèvent depuis le jour où, selon ce qu'on lui raconte, on l'a trouvé dans la cage de l'ours. Le campement s'installe dans une brave petite ville américaine qui fleure bon les années soixante, avec son lot de gamins désœuvrés qui trainent alentours. Arlis se lie cette fois avec Faith, la fille du pasteur dont elle n'a pas vraiment la moralité. Celle-ci l'initie aux mystères de la nuit, à travers un culte qu'elle semble avoir inventé, à base de sacrifices à un épouvantail. Seulement... déjà dans son enfance, Arlis voyait des gens autour de lui, des gens qui n'étaient pas là, et qui semaient la panique car d'autres les voyaient aussi.

Le mystère de ses origines trouveraient-ils enfin des réponses ? Certaines s'esquissent en tout cas. Arlis des forains a tout d'un roman fantastique classique (du moins, tel que je els imagine), n'est pas mal écrit, a des personnages intéressants, bref, un tas de qualités indéniables. Mais... malgré le sujet et les particularités d'Arlis, quelque chose m'a manqué. Ou gênée. Difficle à avouer ici, mais je vais m'y essayer : ce sentiment terrifiant d'avoir imaginé des choses pour découvrir que d'autres les écrites avant vous, et bien en plus. terriblement frustrant, non ?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article